Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 11:32

 

Chanson d'un Papa Algérien à sa fille. La douceur extrême de la voix d' Idir, malheureux de voir sa fille sous le voile, mais respectueux des coutumes. Partagés entre ces deux sentiments, beaucoup de vieux papas émigrés connaissent cette souffrance en silence.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le petit cinématographe - dans musique
commenter cet article

commentaires

CHANTOUVIVELAVIE 15/05/2012 01:08

Bonsoir Gina, je ne t'oublie pas mais comme je ne te vois plus jamais, je ne pense pas venir non plus, cela me peine un peu.
Très belle chanson, et oui, les traditions ne doivent pas toujours être faciles pour les jeunes filles en terre non musulmane. Celles qui étudient savent que les autres filles vont danser.
Si tous les jeunes des banlieues pouvaient être élevés comme la fille dont on parle dans la chanson, ce serait super mais il semble que beaucoup de parents musulmans n'arrivent plus à éduquer leurs
enfants.
La soeur de mon second mari algérien ne mettait rien sur ses cheveux à Constantine.
j'espère ta visite.
Bonne nuit.
je t'embrasse.

Brin d'R 07/05/2012 22:13

Un petit coucou! Bonne soirée!

Mireio 02/05/2012 19:19

Je ne connaissais pas du tout... Très belle découverte!
Bonne soirée

02/05/2012 18:42

Tellement vrai et si bien chanté... Très belle chanson que je ne connaissais pas du tout !

fabymary POPPINS 02/05/2012 18:29

je le connais cet artiste et je l'aime beaucoup, grande humanité et grande tolérance, bises

fée des agrumes 02/05/2012 12:04

AAH! Idir!!! Je l'écoute depuis des années, je connais les paroles de bien de ses chansons au point que dans un mariage algérien où ils étaient tous arabophones, ils m'ont prise pour une Kabyle!!
J'étais la seule à pouvoir chanter sur la musique qui passait!
Je ne sais pas si cette chanson est spécifiquement d'Idir à sa fille, je crois que c'est plutôt une chanson sur la place des pères immigrés avec leur fille née et grandie en Occident.. et tous les
tiraillements qu'entraînent le déracinement et la vie sur une terre aux moeurs et coutumes éloignées de celles dans lesquelles ils ont grandi et ont été éduqués... en plus de la différence de
génération, des changements profonds des 50 dernières années, de l'accès à l'école et les études.( Je réduis, c'est un vaste sujet :/).
Bises

le petit cinématographe 02/05/2012 14:15



Oui Chrystelle, un vaste sujet qui me tient à coeur pour tous ceux que je connais (du maroc)et qui sont bien tiraillés entre tradition et modernité.


Bises.



Littorine/Marie France 02/05/2012 11:22

J'aime beaucoup ce choix ! Bonne journée

Vero 01/05/2012 22:26

un bien bel hommage! magnifique!!!!

luna 01/05/2012 19:36

magnifique!!
superbe
merci
Luna

Poésie De L'image

  • : Le petit cinématographe
  • Le petit cinématographe
  • : Entrez ! ou pas ..... mon petit journal n'est pas intime. Entrez ! ou pas ...
  • Contact

dogora