Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 11:14

 

Film réalisé par Steve Mac Queen.      Autobiographie DE Solomon Northup.

En 1841 Solomon Northup est un homme libre, Charpentier et violonniste, il mène une vie paisible et aisée auprès de son épouse et ses deux enfants dans l'état de New-York.

Un jour il tombe dans un piège, et drogué, se retrouve vendu comme esclave et envoyé dans le sud où l'esclavage est considéré comme normal ...........

Des images magnifiques,  un très bon film à voir - en sachant que certaines scènes sont très violentes mais on ne peut que s'y attendre.

 

  Lupita Nyong'o remarquable dans le rôle de Patsey. Patsey dont le destin n'est pas précisé dans le film, mais que l'on peut espérer libre un jour, la guerre de Secession se profilant déjà.

 

Lupita12yas_2784544b-1-.jpg

 

Brad Pitt également dans un petit rôle -qui jouera un grand rôle " dans la vie de Solomon puisqu'il sera le déclencheur de sa libération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans cinema
commenter cet article

commentaires

Ritournelle 27/02/2014 18:51

Il est bon de rappeler tout ça, ne serait-ce que pour les jeunes générations qui sont loin d'imaginer les barbaries passées!

fée des agrumes 27/02/2014 12:54

Puissant! J'ai particulièrement noté le passage où les esclaves noirs rencontrent des Amérindiens et passent un moment ensemble. J'étais heureuse de cette évocation car ces deux populations ont été
victimes du racisme des colons blancs, ont lutté, coopéré contre l'oppression.
C'est fou comme l'histoire peut s'écrire différemment selon le point de vue et ce genre de film est nécessaire pour rappeler sur quels massacres se sont construits les Etats- Unis.

Gracias a la Vida 27/02/2014 17:02



Oui Chrystelle, tous ces peuples martyrisés à qui les américains ont volé, terres et liberté. J'ai trouvé malgré tout le film un peu particulier puisque bien que victimes de cruautés (s'ils
étaient insoumis) les esclaves n'étaient pas enchainés comme d'autres ont pu l'être dans certaines plantations avec des conditions bien pires. J'ai visité l'ile de Gorée au sénégal, il y a
longtemps et vu des américains noirs, pleurer en voyant cette prison qui était la porte de sortie du statut d'être humain.



Brin d'R 26/02/2014 20:39

Bonsoir. Ce film doit être très vraiment très bien mais j'hésite à aller le voir car il doit être trop dur...

Gracias a la Vida 27/02/2014 17:07



Non, si certaines scènes sont dures, et encore je m'attendais à pire, c'est soutenable et la fin est optimiste. Les images et la mise en scène sont remarquables. C'est toi qui voit mais c'est du
très bon cinéma et qui a le mérite de rappeler qu'il n'y a pas eu que la shoah, et qu'il faut rester vigilant .



Poésie De L'image

  • : Le petit cinématographe
  • Le petit cinématographe
  • : Entrez ! ou pas ..... mon petit journal n'est pas intime. Entrez ! ou pas ...
  • Contact

dogora