Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 19:00
Sacha, encore bien belle malgré ton arthrose tes 17 ans et ton passé douloureux.  cette petite page pour toi.

Sacha, encore bien belle malgré ton arthrose tes 17 ans et ton passé douloureux. cette petite page pour toi.

minouchette

 

Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans photos
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 15:40
FOR THE GOOD TIMES
Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans musique
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 09:56

douceur d'une promenade en canoë par temps de canicule. l'étrange copulation des libellules et vestiges d'un futur site d'artistes sculpteur qui n'a malheureusement pas abouti.

ballade dans un nuage de libellules
ballade dans un nuage de libellules
Repost 0
Published by Gracias a la Vida
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 13:42
un poète écrivain discret, mais tellement profondément talentueux.

un poète écrivain discret, mais tellement profondément talentueux.

 "Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles ".

 

comment choisir une citation quand tout ce qu'il dit est sublime. Pour lui ,l'écrivain est autiste et c'est tellement vrai. c'est cette réflexion qui m'a incité à découvrir plus avant ce poète.

 

 

 

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né d'un père dessinateur à l’usine Schneider du Creusot et d'une mère calqueuse. Enfant, il était solitaire et aimait la compagnie des livres1. À propos de son enfance, il a déclaré : « Je serais incapable de faire des récits d'enfance. Je me demande comment sont faits ces livres-là. Je me sens infirme devant ça. Et pour aggraver les choses, j'ai l'impression d'avoir une mémoire presque anéantie de tout ça2. »

Il a déclaré aussi au sujet de l'école : « Ce qui me paraît le plus insupportable — et c'est aussi ce que fait notre société — c'est que l'école me séparait de moi-même. Ce n'était pas d'une personne, mais de moi-même, dans le vagabondage des heures, des humeurs. C'était ça dont j'étais séparé. »3

Après avoir étudié la philosophie, il a travaillé pour la bibliothèque municipale d’Autun, à l’Écomusée du Creusot et a été rédacteur à la revue Milieux ; il a également été élève infirmier en psychiatrie.

Ses premiers textes, brefs et se situant entre l'essai et la poésie, sont publiés aux éditions Brandes, Paroles d’Aube, Le temps qu'il fait, chez Théodore Balmoral, et surtout chez Fata Morgana (où il publie notamment Lettres d'or). À partir de la fin des années 1980, ses livres paraissent alternativement chez Fata Morgana et chez Gallimard, puis, en alternance avec Gallimard, aux éditions Lettres Vives et Le Temps qu'il fait.

Sa forme de prédilection est le fragment, une écriture concentrée faite de petits tableaux représentatifs d’un moment. Ses ouvrages tiennent à la fois ou séparément du roman, du journal et de la poésie en prose.

Il connaît un certain succès à partir notamment d’Une petite robe de fête (1991), mais reste un auteur « amoureux du silence et des roses », fuyant le milieu littéraire. « Ma vie, écrit-il dans Louise Amour, s’était passée dans les livres, loin du monde, et j’avais, sans le savoir, fait avec mes lectures ce que les oiseaux par instinct font avec les branches nues des arbres : ils les entaillent et les triturent jusqu’à en détacher une brindille bientôt nouée à d’autres pour composer leur nid. »

En 1992, il rencontre un autre succès4, grâce à un livre consacré à saint François d’Assise : Le Très-BasPrix des Deux Magots en 1993 et Grand prix catholique de littérature. Il publie en 1996 La Plus que vive, hommage rendu à son amie Ghislaine, morte à 44 ans d’une rupture d’anévrisme.

Il a également préfacé ou postfacé quelques ouvrages, notamment un livre de MaximineL’ombre la neige (Éditions Arfuyen, 1991) ainsi que deux livres de Patrick Renou : Sorianoda (Éditions de l’Envol, 1992) et Tu m'entends ? (Éditions Deyrolle, 1994, rééd. Verdier) et Devance tous les adieux, de Ivy Edelstein (Editions Points, 2015).

Il reçoit le Prix d'Académie 2016 pour l'ensemble de son œuvre5.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Lettre pourpreÉditions Brandes, 1977
  • Le Feu des chambres, Brandes, 1978
  • Le Baiser de marbre noir, Brandes, 1984
  • Souveraineté du vide, Fata Morgana, 1985
  • L’Homme du désastre, Fata Morgana, 1986
  • Le Huitième Jour de la semaine, Lettres Vives, 1986
  • Ce que disait l’homme qui n’aimait pas les oiseaux, Brandes, 1986
  • Dame, roi, valet, Brandes, 1987
  • Lettres d’or, Fata Morgana, 1987
  • Préface de Air de solitude de Gustave Roud, Éditions Fata Morgana, 1988
  • L’Enchantement simple, Lettres Vives, 1989
  • La Part manquanteGallimard, 1989
  • Éloge du rien, Fata Morgana, 1990
  • Le Colporteur, Fata Morgana, 1990
  • La Vie passante, Fata Morgana, 1990
  • La Femme à venirGallimard, 1990
  • L’autre visage, Lettres Vives, 1991
  • La Merveille et l’Obscur, Paroles d’Aube, 1991 - Entretiens avec Christian Bobin, (ISBN 2-909096-00-9)
  • Une petite robe de fêteGallimard, 1991
  • Le Très-BasGallimard, 1992 - Prix des Deux Magots 1993, Grand prix catholique de littérature, 1993
  • Un livre inutile, Fata Morgana, 1992
  • Isabelle Bruges, Le temps qu'il fait, 1992
  • Cœur de neigeThéodore Balmoral, 1993
  • L’Éloignement du monde, Lettres Vives, 1993
  • L’InespéréeGallimard, 1994
  • L’Épuisement, Le temps qu'il fait, 1994
  • Quelques jours avec elles, Le temps qu'il fait, 1994
  • L’Homme qui marche, Le temps qu'il fait, 1995
  • La Folle AllureGallimard, 1995
  • Bon à rien, comme sa mère, Lettres Vives, 1995
  • La Plus que viveGallimard, 1996
  • Clémence Grenouille, illustrations de Saraï Delfendahl, Le temps qu'il fait, 1996
  • Une conférence d’Hélène Cassicadou, illustrations de Saraï Delfendahl, Le temps qu'il fait, 1996
  • Gaël Premier, roi d’Abimmmmmme6 et de Mornelonge, illustrations de Saraï Delfendahl, Le temps qu'il fait, 1996
  • Le jour où Franklin mangea le soleil, illustrations de Saraï Delfendahl, Le temps qu'il fait, 1996
  • Donne-moi quelque chose qui ne meure pasGallimard, 1996 - Photographies en noir et blanc d'Édouard Boubat accompagnées des textes de Christian Bobin - rééd. 2010
  • Autoportrait au radiateurGallimard, 1997
  • Mozart et la pluie suivi de Un désordre de pétales rouges, Lettres Vives, 1997
  • GeaiGallimard, 1998
  • L’Équilibriste, Le temps qu'il fait, 1998
  • La Grâce de solitude, Dervy, 1998 - Dialogue avec Christian Bobin, Jean-Michel Besnier, Jean-Yves Leloup, Théodore Monod(ISBN 2-85076-959-2)
  • La Présence pure, Le temps qu'il fait, 1999
  • Tout le monde est occupéMercure de France, 1999
  • RessusciterGallimard, 2001
  • La Lumière du mondeGallimard, 2001
  • L’Enchantement simple et autres textesGallimard, 2001
  • Paroles pour un adieu, Albin Michel, 2001
  • Le Christ aux coquelicots, Lettres Vives, 2002
  • Louise AmourGallimard, 2004
  • Prisonnier au berceauMercure de France, 2005, (ISBN 2-7152-2592-X)
  • Une bibliothèque de nuages, Lettres Vives, 2006
  • La Dame blancheGallimard, 2007
  • Les Ruines du cielGallimard, 2009 (Prix du livre de spiritualité Panorama La Procure [archive])
  • Donne-moi quelque chose qui ne meure pas, photos d'Édouard BoubatGallimard, 2010
  • Carnet du soleil, Lettres Vives, 2011
  • Un assassin blanc comme neigeGallimard, 2011
  • Éclat du Solitaire, Fata Morgana, 2011
  • L’homme-joie, L'Iconoclaste, 2012
  • « Le bouclier », La Chair et le Souffle, vol.8, no 2, 2013, p. 48-56
  • La Grande VieGallimard, 2014
  • NoireclaireGallimard, 2015
  • La prière silencieuse, Gallimard, photos de Frédéric Dupont, 2015.

Notes

Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans litterature
commenter cet article
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 19:16
beauté matinale
Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans faune - flore photos
commenter cet article
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 21:31
CO 2 mon amour
CO 2 mon amour
CO 2 mon amour
CO 2 mon amour
CO 2 mon amour
CO 2 mon amour
CO 2 mon amour
CO 2 mon amour
CO 2 mon amour
Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans faune - flore Aquitaine
commenter cet article
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 16:21

mai

mai pluvieux mariage du laboureur et de sa fille

mai pluvieux mariage du laboureur et de sa fille

mai joli, mois de la rose et du muguet
mai joli, mois de la rose et du muguet
mai joli, mois de la rose et du muguet
mai joli, mois de la rose et du muguet
mai joli, mois de la rose et du muguet
mai joli, mois de la rose et du muguet

mai joli, mois de la rose et du muguet

Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans faune - flore
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 17:36
Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans musique
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 22:18
Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans musique
commenter cet article
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 21:21
fraicheurs ephemères
fraicheurs ephemères
fraicheurs ephemères
fraicheurs ephemères
fraicheurs ephemères
fraicheurs ephemères
fraicheurs ephemères
Repost 0
Published by Gracias a la Vida - dans photos
commenter cet article

Poésie De L'image

  • : Le petit cinématographe
  • Le petit cinématographe
  • : mes curiosités. mes enthousiasmes pour : Photo Musique, litterature, peinture, cinema, actu, humeurs ET HUMOUR
  • Contact

dogora